Avis, Test : Dangerous Music D-Box+

Dangerous Music D-Box+

Les caractéristiques : Dangerous Music D-Box+ :

Régulateur de volume à commande numérique avec synchronisation G/D extrêmement précise et gradation réglable
Cinq entrées analogiques et numériques directement accessibles (stéréo analogique, sommation analogique, USB, AES/SPDIF, Bluetooth) – sélection multiple possible
Bluetooth pour le streaming audio sans fil
Sommateur analogique 8 canaux (canaux 7+8 commutables mono)
Microphone Talkback intégré avec activation par bouton-poussoir (sur l’appareil ou via l’application)
Possibilité de Talkback via Smartphone (Bluetooth)
Deux amplificateurs de casque d’écoute avec sélection indépendante de la source et contrôle du volume
Trois sorties enceintes indépendantes (sélectionnables sur l’appareil ou via l’application)
Sélection programmable de l’enceinte, permet l’affectation d’une enceinte mono et/ou d’un caisson de basses à toutes les sorties (sur l’appareil ou via l’application)
Les sorties enceintes 2 et 3 peuvent être ajustées (Trim)
Convertisseurs NA pour entrées numériques de référence
Application D-BOX+ gratuite pour le contrôle à distance de toutes les fonctions essentielles (Volume, Dim, Talkback, sélection d’E/S et bien plus encore) pour iOS 10.2 ou supérieur et Android 5.0 ou supérieur
Connexion audio USB pour Mac OSX 10.10 ou supérieur et Win 7 ou supérieur
Dimensions (L x P x H) : 483 x 344 x 43 mm
Poids : 5,26 kg

Référencé depuis  March 2019

Numéro d’article  457759

Conditionnement (UVC)  1 Pièce(s)

Nombre de paires d´enceintes connectables  3

Sortie(s) casque  2

Fonction Talkback  Oui

Convertisseur AN/NA intégré  Oui

Télécommande incluse  Non

Vu-mètre  Non

Nombre d’entrées 2-Track  8

Fonction « somme »  Oui

Surround  Non

Format de l´appareil  19″, 1U

Canaux utilisables simultanément  8

Compatible 110V  1

 

 

 

 

Objets annexesd’un Home Studio (Dangerous Music D-Box+)

Les petits appareils d’un home studio se trouvent être nécessaires.
Aucun enregistrement ne peut être achevé sans les matériels ci-dessous :

Clavier midi et surface de contrôle

Il est capital d’avoir un clavier midi ou une surface de contrôle en particulier pour les individus qui ont recours à des VST.

Il sert juste à reproduire les sons des instruments virtuels.

Microphones

Les microphones s’avèrent utiles pour prendre les les sonorités des instruments et les voix. Le type des micros dépendra de son emploi.
Pour un microphone instrument de musique, par exemple, il reste souhaitable d’opter pour des micros dynamiques avec l’objectif d’avoir un ajustage des niveaux d’acoustique.

Les instruments ont des pressions acoustiques plus élevées que celles de la voix humaine.

Des câbles

Ils donnent la possibilité de brancher tous les équipements de studio.

Les équipements principaux pour créer son home-studio (Dangerous Music D-Box+)

Voici une petite série d’équipements à avoir dans son home-studio :

Casques de monitoring

Il faut savoir que le casque monitoring est différent des casques pour smartphone.

Les casques monitoring sont d’une impédance spéciale.

Les enceintes de monitoring

En vue d’écouter les fichiers audios, il faudra avoir des enceintes.
Concernant les studios d’enregistrement, les enceintes multimedia se sont pas adaptées.
La neutralité du son est exigée pour empêcher de mauvais paramétrages.

Séquenceur ou DAW

Le DAW est aussi appelé séquenceur. Il va permettre d’accomplir une prise de son.

C’est aussi grâce à ce software que les pistes enregistrées sont mixés.

Il est très pratique pendant un mastering ou d’un mixage.

Avec un séquenceur on peut inventer des sonorités et régler les niveaux de signaux audios. Il faut comprendre que le choix du logiciel d’enregistrement reste à votre convenance, car tous les DAW ont les mêmes fonctionset le son est semblable.

Un ordinateur

C’est le plus majeur dans un studio d’enregistrement. Un PC reste plus pratique pour le mixage et l’enregistrement. On se doit de bien se documenter sur le processeurprésent.
C’est grâce au processeur qu’on peut connaître le nombre de synthés virtuels qu’on peut faire fonctionner.

Il est du coup primordial de choisir un processeur puissant.

Il est par ailleurs suggéré de posséder assez de RAM.
Il est primordial d’avoir un ordinateur possédant une quantité de RAM plus importante pour pouvoir bénéficier de avec un grand nombre de pistes.

Nous pouvons également faire une extension de mémoire vive s’il le faut.

Interface audio

C’est le second appareil capital dans un homestudio.
La carte son est un boîtier permettant de combiner diverses possibilités pendant la session d’enregistrement.
Sa première utilité est de raccorder le poste informatique avec les autres outils tels que :

  • les claviers maîtres
  • les instruments de musique
  • les micros
  • etc.

Je vous présente ici quelques informations sur les caractéristiques que l’on peut trouver sur les interfaces :

  • La conversion analogique-numérique : vous devez avant tout transformer le signal de type analogique vers un signal de type numérique afin qu’il y ait comptabilité entre la carte son et l’ordinateur.
  • Les sorties d’enceintes : nous pouvons y relier des enceintes par câble Jack, RCA ou XLR.
  • Les préamplis de l’interface audio : c’est sur ce préamp que l’on branche les mirophones et les instruments.
  • Sorties pour casque : chaque interface doit avoir une à deux sorties casque pour de mixer et enregistrer en écoutant.

Comment faire pour bien sélectionner son équipement de home studio ? (Dangerous Music D-Box+)

Créer son studio est une judicieuse idée pour les musiciens.

Ci-après quelques informations à propos des matériels d’enregistrements.