L’interface audio Behringer LINE 2 USB – Test, Comparatif & Avis

Behringer LINE 2 USB

Voir plus d’images de l’interface audio Behringer LINE 2 USB

Les spécificités de l’interface Behringer :

2 fiches jack 6,3 mm mono vers fiche USB
Longueur: 2 mètres
Taux d’échantillonnage: 44,1 kHz

Référencé depuis  Aug-16

Numéro d’article  392803

Conditionnement (UVC)  1 Pièce(s)

Canaux enregistrement/lecture  2×0

Nombre d’entrées microphone  0

Nombre d’entrées ligne  2

Nombre d’entrées instrument  0

Nombre de sorties ligne  0

Sorties casque  0

Alimentation fantôme  Non

Connexions S/PDIF  0

Connexions ADAT  0

Connexions AES/EBU  0

Connexions MADI  0

Ethernet  0

 

Voir tous les avis de l’interface Behringer LINE 2 USB

 

 

Cliquez pour voir les autres images ou zoomer – Behringer LINE 2 USB

 

Cliquez pour voir les autres images ou zoomer – Behringer LINE 2 USB

Home-studio : que faire pour sélectionner son équipement ? (Behringer LINE 2 USB)

Concevoir son home studio à son domicile est une très bonne idée pour les musiciens.

Ci-dessous des indications sur les matériels d’enregistrements.

Objets additionnelsdans le home studio (Behringer LINE 2 USB)

Les élements d’un home studio sont nécessaires.

Microphones

C’est indéniable que les micros sont incontournables pour un enregistrement en home studio. Les micros s’avèrent utiles pour enregistrer les voix et les sonorités des instruments. Le choix des micros dépend de son emploi.

Pour un microphone pour instrument de musique, c’est préférable de sélectionner des micros dynamiques.

Pour information, les instruments de musique ont des pressions acoustiques plus fortes que celles de la voix

Lors de de la prise de son des pistes vocales, il faut adopter des micros à condensateur statiques qui sont des micros de chant indispensable pour les chanteurs.

Des câbles

Ils offrent la possibilité de relier tous les élements du home studio.

Un clavier midi et surface de contrôle

Il semble crucial d’avoir un une surface de contrôle ou un clavier midi particulièrement pour les musiciens qui se servent des instruments virtuels. Mais pour les musiciens qui ont des instruments de style acoustiques (guitare, …), utiliser un clavier midi n’est pas essentiel.

Le matériel essentiel pour organiser un studio (Behringer LINE 2 USB)

Voici une petite liste d’équipements à posséder dans son home-studio :

DAW ou séquenceur

Le DAW est aussi appelé séquenceur. Il va permettre de procéder à un enregistrement de son.
C’est aussi à l’aide de ce software que les sons enregistrés sont mixés.
Le séquenceur est très utile pendant un mastering et d’un mixage sonore.
À l’aide du DAW on peut inventer des sonorités et aussi régler les niveaux de signaux.

Enceintes de monitoring

Dans l’optique d’entendre ses fichiers audios, il faut avoir des enceintes de monitoring.

Les enceintes monitoring diffèrent de tous les autres styles d’enceintes. Au sujet des studios d’enregistrement, les enceintes hifi se sont pas adaptées.

Un ordinateur

C’est le plus important dans votre home-studio. Le ordinateur personnel se révèle être plus efficace pour le mixage et l’enregistrement de musique. Afin d’avoir un DAW (Digital Audio Workstation) absolu, il est impératif de se renseigner sur la configuration minimale. C’est grâce au processeur que l’on peut connaître le nombre d’instruments virtuels que l’on peut faire fonctionner.

Il est conseillé d’avoir assez de mémoire vive.

Casques de monitoring

Les casques de monitoring sont d’une impédance exclusive.

Interface audio

C’est le second élément fondamental pour un studio d’enregistrement. La carte son est un une carte permettant de cumuler diverses fonctionnalités pendant la session d’enregistrement.

Il est très important que la carte son (qu’il s’agisse d’une carte son interne ou d’une carte son externe) soit associable à l’ordinateur et aux instruments complémentaires. Voici quelques précisions sur les caractéristiques que l’on peut trouver sur les interfaces :

  • Les sorties d’enceintes : on peut y relier les enceintes par câble XLR, Jack ou RCA.
  • Sorties pour casque : chaque carte son doit avoir 1 à 2 sorties casque pour de mixer et enregistrer en écoutant ce que l’on compose.
  • Préamps de l’interface audio : c’est sur ce préampli que l’on branche les mirophones et les instruments.
  • Conversion AN/NA : on doit tout d’abord transformer le signal analogique vers un signal de type numérique afin qu’il y ait comptabilité entre le PC et la carte son.